Uw browser (Internet Explorer 11) is verouderd en wordt niet meer ondersteund. Hierdoor werkt deze website mogelijk niet juist. Installeer Google Chrome of update uw browser voor meer internetveiligheid en een beter weergave.

Recherche

Power to You(th)

La santé et les droits sexuels et reproductifs des filles et des femmes sont des domaines plus importants que jamais.

Programme suivant Right Here Right Now
Informations sur le programme

Sites
Éthiopie, Ghana, Indonésie, Kenya, Malawi, Sénégal et Ouganda.

Objectif
Les adolescentes et les jeunes femmes issues de communautés mal desservies font des choix éclairés, vivent leur sexualité et sont libérées des pratiques néfastes dans des sociétés équitables en termes de genre et sans violence.

Durée du programme
2021-2025

Organisations partenaires
AMREF Flying Doctors
Sonke Gender Justice

Financé par
Le Ministère néerlandais des Affaires étrangères

Power to You(th) s’efforce d’inclure davantage de filles et de jeunes femmes dans la prise de décision concernant la lutte contre les pratiques néfastes qui restent des défis persistants, telles que les mutilations génitales féminines, le mariage des enfants, la violence sexuelle et basée sur le genre et les grossesses non désirées.

Le programme met l’accent sur la prévention et la réduction de ces pratiques. Il aide les filles et les jeunes femmes issues de communautés éloignées ou marginalisées à faire des choix éclairés, à être libérées des pratiques néfastes dans des sociétés équitables en matière de genre et à vivre leur sexualité librement.

Il est temps de faire évoluer les normes sociales

Mara a accouché au Malawi, à seulement 16 ans. Siti, en Indonésie, s’est mariée à 15 ans. Insaf et ses amies ont subi des mutilations génitales féminines au Soudan du Sud.

Des relations de pouvoir inégales et des normes sociales dominantes sont à l’origine des violations des droits humains que ces filles ont subies.

Pour mettre fin aux pratiques néfastes, aux grossesses non désirées et à la violence sexuelle et basée sur le genre, ces normes doivent changer. Cela demande du temps et de la persévérance.

Le changement commence au sein de la communauté

Nous renforçons les capacités des organisations de la société civile, afin qu’elles puissent revendiquer, protéger et étendre l’espace civique et jouer un rôle essentiel en plaidant plus efficacement en faveur d’une prise de décision transformatrice du genre et incluant les jeunes aux niveaux local, national et international. Nous les aidons à pratiquer la diplomatie, la participation politique et à s’engager auprès des médias.

La voix des jeunes doit être entendue

La voix des adolescentes et des jeunes femmes – en particulier celles qui vivent dans des communautés mal desservies – doit être entendue. Elles doivent apprendre à revendiquer leurs droits et à lutter contre les inégalités en matière de genre.

Nous faisons participer activement les hommes et les garçons, car ils font eux aussi partie de la solution.

L’acquisition de connaissances, de compétences, d’une certaine assurance et d’une capacité d’action renforcera la capacité des jeunes à remettre en cause et à briser les normes, les politiques et les systèmes sociaux de manière collective.

Cela renforcera progressivement leur rôle et leur position au sein de la société, et leur permettra de s’attaquer aux pratiques néfastes, à la violence sexuelle et basée sur le genre et aux grossesses non désirées, et de revendiquer l’espace civique nécessaire pour mener à bien ce changement.

Améliorer les politiques et leur mise en œuvre

Le plus grand défi dans la plupart des pays est de faire évoluer les lois et les politiques existantes relatives aux pratiques néfastes et à la violence sexuelle et basée sur le genre.

Pour changer les lois et les politiques, ou pour les appliquer correctement, les responsables politiques et les personnes en capacité de décider ont besoin d’informations sur la santé et les droits sexuels et reproductifs des jeunes, en particulier des adolescentes et des jeunes femmes.

La reconnaissance de la capacité d’action et des droits des jeunes, y compris le droit de participer aux processus décisionnels, ouvre la voie à la participation des jeunes aux processus politiques.

Le rôle de Rutgers

Rutgers utilise, partout dans son travail, une solide approche transformatrice du genre. Rutgers dispose d’une forte expertise dans la direction par les jeunes de la recherche sur la santé et les droits sexuels et reproductifs et d’une grande expérience dans le renforcement des capacités en matière de plaidoyer et de lutte contre la violence basée sur le genre.

Dans le cadre du programme, nous mettons l’accent sur l’Indonésie et le Ghana.

Ressources

Consultez les ressources ou lisez la Théorie du changement utilisée par ce programme

Power To Youth – la Théorie du changement