Uw browser (Internet Explorer 11) is verouderd en wordt niet meer ondersteund. Hierdoor werkt deze website mogelijk niet juist. Installeer Google Chrome of update uw browser voor meer internetveiligheid en een beter weergave.

Recherche

Prévention de la violence sexuelle et basée sur le genre

Prévention de la violence sexuelle et basée sur le genre
Rutgers envisage un monde juste en matière de genre, sans violence, avec des relations saines, respectueuses et égales et où toute personne est libre de participer pleinement à la société.

Thème suivant Santé sexuelle et droits des jeunes

L’inégalité en matière de genre est un énorme obstacle au progrès social et économique et aux droits humains – l’un de ses symptômes les plus répandus est la violence basée sur le genre. La violence basée sur le genre n’est pas toujours sexuelle, mais vise une personne à cause de son genre. Elle est généralement, mais pas exclusivement, dirigée contre des femmes par des hommes. Une femme sur trois dans le monde a subi des violences physiques ou sexuelles.

La violence basée sur le genre peut toucher n’importe qui, n’importe où

Imposer un comportement sexuel à une personne ou la persécuter à cause de son genre ou de sa sexualité est chose courante. Cela peut arriver à n’importe qui, n’importe où dans le monde. Ce type d’abus viole le droit d’une personne à son intégrité corporelle et à des relations sexuelles consensuelles.

La violence basée sur le genre couvre la violence physique (y compris au sein des pratiques sexuelles), les actes de violence et les meurtres liés à l’honneur, la traite des êtres humains, le mariage forcé et précoce, le travail sexuel forcé et les mutilations génitales féminines.

Des professionnel·le·s du sexe, des personnes lesbiennes, gays ou transgenres, et quelquefois leurs ami·e·s,.subissent également des violences ou des menaces violentes à cause de leur sexualité ou de leur comportement sexuel connu·e, avéré·e ou supposé·e

Les normes néfastes sont à l’origine de violences et d’abus

Les causes profondes de la violence basée sur le genre et de l’inégalité en matière de genre sont profondément ancrées dans les valeurs patriarcales et les structures de pouvoir au sein des sociétés, des politiques et des lois.

Les normes sexuelles et de genre rigides et néfastes – les présupposés concernant ce que signifie être un homme ou une femme – sont les principaux moteurs de l’abus de pouvoir des hommes, notamment de leur recours à la violence et de leur résistance aux capacités de direction et de commandement des femmes.

Rutgers a une grande expérience des programmes visant à prévenir et à stopper la violence basée sur le genre, en changeant cette culture implicitement présente dans le contexte de la santé et des droits sexuels et reproductifs.

Nous travaillons également avec les hommes en tant qu’agents de changement et partenaires des femmes pour remettre en cause les attitudes et les comportements néfastes liés au genre et à la masculinité qui conduisent à la violence. C’est la base de notre approche unique transformatrice du genre.

En savoir plus sur notre approche transformatrice du genre
«La sexualité est un aspect fondamental, sain et plaisant de la vie - c'est notre point de départ. La liberté d'exprimer ses désirs et ses choix sexuels est la clé de notre travail.»

Le travail essentiel de Rutgers

Rutgers travaille sur quatre niveaux pour s’attaquer aux causes profondes de l’inégalité en matière de genre.

  1. Au niveau individuel, nous fournissons des informations et facilitons les échanges afin d’encourager, entre partenaires, des relations de genre égalitaires, sans violence, plus saines et plus respectueuses, par exemple par une meilleure répartition des tâches ménagères. Nos programmes ont également conduit à une augmentation des pratiques parentales positives, à une meilleure sensibilisation et à un meilleur accès à des informations sûres et à des services adaptés pour les rescapé·e·s.
  2. Dans les communautés, Rutgers crée des campagnes de sensibilisation du public et organise des événements. Nous avons constaté un dialogue plus ouvert et remarqué qu’un nombre croissant d’hommes et de responsables communautaires encourageaient des valeurs justes et équitables en matière de genre.
  3. Nous formons le personnel des institutions publiques et des organisations de la société civile pour intégrer des approches transformatrices de genre et promouvoir plus largement la justice en matière de genre.
  4.  Au niveau des gouvernements, Rutgers engage les responsables politiques en capacité de décider à initier des lois et des politiques qui font progresser la justice en matière de genre, à les appliquer et à impliquer les hommes et les garçons dans la prévention de la violence basée sur le genre.
1/1
Programme de prévention de Rutgers Génération G

Ce programme vise à créer une société juste et sans violence en donnant aux jeunes responsables et aux OSC les moyens de s'attaquer aux causes de l'inégalité de genre.

En savoir plus sur le programme