Uw browser (Internet Explorer 11) is verouderd en wordt niet meer ondersteund. Hierdoor werkt deze website mogelijk niet juist. Installeer Google Chrome of update uw browser voor meer internetveiligheid en een beter weergave.

Recherche

Santé sexuelle et droits des jeunes

Rutgers travaille avec les jeunes dans toute leur diversité afin de leur permettre de profiter pleinement de leur santé et de leurs droits sexuels et reproductifs dans des sociétés où règnent l'équité et l'égalité entre les genres dans tous les aspects de la vie.

Thème suivant Contraception et avortement sécurisé
«Rutgers défend le droit de toute personne à exercer et à vivre sa propre sexualité de manière positive et sûre.»

Les droits des jeunes sous pression

La santé et les droits sexuels et reproductifs des jeunes sont sous pression dans le monde entier, face aux tabous, au rétrécissement de l’espace civique et au conservatisme croissant.

La SDSR (Santé et Droits Sexuels et Reproductifs) des jeunes est systématiquement niée, ignorée ou non respectée dans de nombreuses communautés et de nombreux pays. Un grand nombre de jeunes n’ont pas accès aux informations, à l’éducation, aux services et aux soins appropriés.

Cette situation est due à l’exclusion et aux lacunes de l’offre, qui sont déterminées par les normes et les valeurs culturelles, sociales et religieuses dominantes, ainsi que par les rôles traditionnels liés au genre.

Les tabous donnent aux jeunes un sentiment de honte et les empêchent d’avoir des informations sur leur sexualité. En plus de l’impact négatif sur la santé des jeunes, les stéréotypes et l’inégalité en matière de genre provoquent la stigmatisation, la discrimination et la violence, et particulièrement l’exclusion des filles et des jeunes femmes.

Mais tout n’est pas sombre. La jeunesse est de plus en plus en première ligne pour faire valoir ses droits. Les jeunes acquièrent de plus en plus les connaissances et les compétences nécessaires pour surmonter les obstacles sociétaux et être libres de vivre leur sexualité et leurs relations intimes.

Notre travail sur les droits sexuels et reproductifs des jeunes

Rutgers défend le droit de toute personne à faire ses propres choix concernant son corps et ses relations intimes, à avoir une vie sexuelle saine et à vivre sa propre sexualité de manière positive et sûre, sans coercition, sans discrimination et sans violence.

Dans notre travail, nous mettons particulièrement l’accent sur les jeunes qui sont sous-représenté·e·s, notamment les filles, les jeunes femmes et les jeunes LGTBQI+.

Pour ce faire, que faisons-nous?

Nous assurons une éducation complète à la sexualité pour permettre aux jeunes d’avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour se frayer un chemin dans les idéologies, les valeurs, les nécessités et les pratiques liées au genre et à la sexualité présentes dans la société ;

Nous améliorons les services de santé sexuelle et reproductive existants : en adoptant dans un premier temps un ensemble minimal de services adaptés aux jeunes, puis des services plus complets. Le renforcement des connaissances et des pratiques du personnel de santé est essentiel pour accroître et améliorer ses compétences et ses attitudes envers les jeunes, en particulier les groupes mal desservis ;

Nous créons un environnement favorable dans lequel les jeunes sont soutenu·e·s pour rechercher et recevoir des informations sûres et avoir accès à des services adaptés en matière de sexualité. Une attention particulière doit être portée à l’acceptation familiale, communautaire et politique de la sexualité des jeunes ainsi qu’au soutien des droits sexuels et reproductifs des groupes mal desservis.

Les avantages de l’amélioration de la santé et des droits sexuels et reproductifs sont nombreux. Cela permet d’obtenir de meilleurs résultats en matière de santé et de bien-être sexuel pour les jeunes et de faire progresser l’égalité de genre.

L’impact de la COVID-19

La pandémie de COVID-19 a mis un frein aux progrès réalisés dans le domaine de la sexualité. Dans de nombreux pays, où certains services de santé étaient maintenus, les programmes d’éducation à la sexualité, les services de santé reproductive et l’accès à l’avortement sécurisé n’ont souvent pas été considérés comme essentiels.

Combinés aux effets des confinements, les droits sexuels et reproductifs ont été plus que jamais bafoués. Cette situation a nui à de nombreuses vies et nous incite à poursuivre notre travail avec détermination.

Faire entendre la voix des jeunes

Nous libérons la puissance d’action des jeunes pour transformer les relations de genre et de pouvoir en renforçant les normes et les valeurs positives et pour augmenter le soutien public envers la santé et les droits sexuels et reproductifs.

Nous renforçons les capacités des jeunes en matière de plaidoyer, de gestion de l’opposition, de participation des jeunes, d’aptitude à la direction et au commandement ainsi qu’en matière d’approches transformatrices du genre.

1/2
Right Here Right Now

Ce programme vise à donner aux jeunes – en particulier aux filles, jeunes femmes et jeunes personnes LGBTQI+ – les moyens de prendre des décisions concernant leur sexualité.

En savoir plus
Hello I am - Supporting your daughters dream 13
Power to You(th)

Ce programme œuvre pour que davantage de filles et de jeunes femmes participent de manière significative à la définition des politiques concernant les pratiques néfastes.

En savoir plus